Comment developper 1

- Comment développer son sens du rythme ?

Bonjour à tous,

Je suis heureux de vous retrouver ici pour ce petit article sur le sens du rythme.

En effet c'est un sujet essentiel lorsqu'on est musicien, je le placerais même en priorité ! Bien devant l'oreille musicale.

Malheureusement les occidentaux n'ont pas une culture rythmique, comparés aux africains, sud américains ou indiens ...

En occident, c'est le culte de la mélodie et de l'harmonie, bien que les toutes musiques actuelles soient des descendantes directes des musiques afro-américaines.

Le Jazz, le Funk, la Soul etc...  sont des musiques rythmiques.

 

Votre Vidéo du jour

 

Progresser en rythme grâce au chant et à la danse

Progresser en rythme grâce au chant et à la danse

Lorsque j'étais étudiant à l'IMFP de Saon de Provence, j'ai un super professeur de rythme qui nous faisait faire de la lecture rythmique en chantant et en dansant.

Je crois que je n'ai jamais vu de meilleures méthodes. en faisant ça les progrès sont considérables ! 

Cette méthode est directement inspirée de la tradition orale des musiques traditionnelles africaines et indiennes.

En effet, en Afrique et en Inde on transmet la musique oralement contrairement aux occidentaux qui écrivent des partitions.

Cette transmission orale se fait principalement par le chant., et c'est qu'est la clé.

Lorsqu'on sait chanter quelquechose on sait automatiquement le jouer, et croyez moi lorsqu'on fait ce travail les progrès se font sentir IMMEDIATEMENT !!!

Quand j'ai enregistré les nombreuses vidéo traitant sur le sujet dans la GUITAR SCHOOL, le soir même j'ai senti les bienfaits de cette méthode.

Cette méthode est directement inspirée du Konnakol indien.

 

Qu'est ce que le KONNAKOL ?

 

Konnakol (également orthographié Konokol, Konakkol )  est l'art de jouer des syllabes de percussion à haute voix dans la musique carnatique du sud de l' Inde . Konnakol est la composante parlée de solkattu , qui fait référence à une combinaison de syllabes konnakol parlées tout en comptant simultanément le tala (mètre) avec la main. Il est comparable à certains égards BOL dans la musique hindoustani , mais permet à la composition, la performance ou la communication des rythmes. Sri Thetakudi Harihara Subash Chandran est un promoteur bien connu.

Quelques artistes utilisant le KONNAKOL

Les musiciens de diverses traditions ont trouvé le konnakol utile dans leur pratique. Proéminent d' entre eux est John McLaughlin , qui a dirigé l' Orchestre Mahavishnu et a longtemps utilisé konnakol comme aide à la composition. V. Selvaganesh , qui joue aux côtés de McLaughlin dans le groupe Remember Shakti , et Ranjit Barot , qui joue avec McLaughlin dans le groupe 4th Dimension , sont d’autres virtuoses du konnakol.

Le musicien danois Henrik Andersen a écrit le livre Shortcut To Nirvana (2005) et le DVD Learn Konnakol (2014). Andersen était un élève de Trilok Gurtu (Inde) et Pete Lockett (Royaume-Uni).

Le disciple de Subash Chandran, le Dr Joel, qui enseigne le konnakol au Royaume-Uni, est réputé pour l'avoir intégré à la musique rock et à la musique classique occidentale, notamment dans un concerto commandé en 2007 par la soliste alto Rivka Golani . Le trio JG Laya (Chandran, Sri Thetakudi, Harihara Vinayakram et Dr. Joel) a présenté le konnakol de Chandran et a aidé la forme artistique en voie de disparition à retrouver sa place dans les années 1980. Chandran a publié un DVD pédagogique sur konnakol en 2007. McLaughlin et Selvaganesh ont également publié un DVD pédagogique sur konnakol en 2007.

Le saxophoniste de jazz , artiste konnakol et compositeur Arun Luthra incorpore dans son travail des rythmes de konnakol et de musique carnatique (ainsi que des rythmes de musique classique hindoustani ).

Konnakol ne doit pas être confondu avec la pratique dans la musique hindoustani (la musique classique de l'Inde du nord) de parler des bols " de tabla , qui indiquent le placement des doigts à utiliser par un percussioniste. En revanche, les syllabes konnakol visent à optimiser les performances vocales et dépassent largement le nombre de placements de doigts couramment utilisés sur le mridangam ou tout autre instrument de percussion à main. En outre, toutes les différences entre les rythmes carnatique et nord-indien s’appliquent également au konnakol et au tabla bols.

L'artiste improvise dans une structure qui est en relation avec le raga joué et dans le talam préféré dans les compositions. Dans le mridangam , le kanjira ou le ghatam , la percussion est limitée aux caractéristiques physiques de leur structure et de leur construction: résonance de la peau sur le bois de jacquier, les coquilles d'argile ou les pots en argile. La voix humaine a une manière directe et dramatique d’exprimer directement les aspects percutants de la musique. 

Trichy Shri R Thayumanavar a donné une renaissance à konnakol. Son disciple Andankoil AVS Sundararajan, un Vidwan vocal et miruthangam, est un expert en konnakol, de même que Mridangam Vidwan Shri TS Nandakumar .

Comment progresser en rythme en utilisant le principe du KONNAKOL ?

Dans la vidéo ci dessus, dans la GUITAR SCHOOl et dans une prochaine formation qui vous trouverez sur le site quand elle sera sorti je propose des exercices inspirés de la méthode du KONNAKOL.

Un chante des croches avec les syllabes Ti-Ka Ti-Ka Ti-Ka Ti-Ka, et on tape pour l'instant un rythme très très simple: ici des noires. 

La ligne du haut est le chant, la ligne du bas le rythme que l'on tape dans les mains.

Vous pouvez vous mettre le métronome (recommandé ), ou faire ça en voiture, en marchant ou en attendnat le bus ... Bref, l'instrument n'est pas nécessaire et d'ailleurs en faisant ça on se concentre sur son rythme intérieur et sur la synchronisation de ses membres.

1 1

 

 

La transe

Comme je le dis souvent la TRANSE est un très bon moyen de progresser, j'ai presque envie de dire que c'est un moyen de "se reprogrammer".

Passez le stade de la saturation, il se passe quelquechose de "magique ". On ne pense plus à rien et tout se fait automatiquement et c'est que c'est gagné.

Je trouve que cette méthode aide à accéder au "lâché prise".

J'ai pu constater plus d'une fois en concert que lorsque j'étais le plus performant c'est quand je ne pensais plus à rien, que j'étais totalement désinhibé.

 

Dans l'exercice suivant on change de rythme en tapant dans les mains. 1 mesure en noires, 1 mesure en croches.

Cet exercice va vous aider à sentir le cycle de la mesure que beaucoup de débutant on du mal à ressentir.

Il est essentiel de ressentir les cycles de mesures: 4 8 12 ( dans le cas du blues ) 16 32 etc ...

La ligne du haut est le chant, la ligne du bas le rythme que l'on tape dans les mains.

2 1

On complique un petit peu les choses

 

On va toujours chanter le même débit en croche, mais cette fois nous allons faire 1 mesure en noires et une mesure en contretemps.

N'hésitez pas à changer de tempo l'exercice une fois acqui. Très lent, très rapide ... A tous les tempos

3 1

Un dernier exercice

Cette fois nous allons taper un "Riff" à base de noires pointée, c'est à dire un impact toutes les 3 croches et pour retomber juste en 2 mesures j'enchaine le contretemps du 4 avec le 1. Répétez le jusqu'à le sentir sans réflechir, jusqu'à ce que se soit inclus en vous.

Fermez les yeux, tapez du pied, rentrez en TRANSE !!!

4 1

LISEZ MON AUTRE ARTICLE

MaindroiteA lire 

A LIRE AUSSI

Comment improviser

 

rythme guitare progresser rythmique sens du rythme musique musicien tout instrument percussion

Ajouter un commentaire