Maindroite

- L'IMPORTANCE DE LA MAIN DROITE

INTRODUCTION

Aujourd'hui je voulais vous parler de la main droite à la guitare et de son importance dans le développement du jeu.

Je vois venir les petits plaisantins avec des " la main droite du droitier ou du gaucher ? " ou " oui, mais moi je suis gaucher". Enfin, des blagues du niveau " ta gamme napolitaine tu la prends avec des olives et du parmesan ? ...".

Bref, vous avez tous compris qu'il s'agissait de la main qui pince les cordes ou qui tient le médiator ou les deux.

Même dans le cas d'une utilisation majoritaire du jeu legato, la main droite reste néanmoins essentielle. Si l'on observe le jeu d'Allan holdsworth, qui est pour moi le maître incontesté du legato, on peut remarquer qu'il y a une réelle utilisation stratégique des coups de mediator.

Pour ma part, j'utilise beaucoup le jeu legato mais j'attaque néanmoins beaucoup les cordes comme dans la vidéo " mélanger aller-retour et legato". En effet ça donne énormément de dynamique au jeu. On peut ainsi accentuer certaines notes dans le cas du swing par exemple.

 

Il existe certains guitaristes qui nous jouent pas du tout avec " la main droite" dans le cas du tapping 2 mains exclusif comme TJ Elmerich ou Stanley Jordan. Ces deux grands guitaristes sont d'ailleurs immédiatement reconnaissables à leurs jeux et au son induit par cette technique de tapping 2 mains. Bien que ce soit des monstres, je préfère de loin beaucoup d'autres guitaristes.

Le style de musique.

Quelque soit le style de musique, on se rend vite compte que la bonne maîtrise de la main droite est essentielle. Du death métal au funk en passant par le jazz, la main droite est la main qui va donner le rythme et la dynamique, étouffer les cordes en Palm muting, faire des percussions sur les cordes, générer une partie du son et surtout la nuance.

J'irais même jusqu'à dire que chaque style possède pratiquement sa technique de main droite:

  • dans le métal: pour les rythmiques il va falloir gérer les grosses distorsions et le Palm muting pour le son 
  • Dans le funk: il faut avoir un poignet souple pour faire les rythmiques ( je fais partie d'un groupe de funk et je peux vous garantir que quand vous faites un concert vous passez pratiquement 2 heures à faire de la rythmique donc vous avez intérêt à être souple sinon à la fin vous avez une tendinite). Dans le funk il faut que accentuer certaines parties de votre rythmique pour lui donner plus de groove. Je dirais même que vous devez groover juste avec des ghost notes, sans faire d'accords. Pour les cocottes c'est pareil, qu'elles soient jouées en " singles notes" ou en "skank" ( lorsque vous jouez les 6 cordes mais qu'il y a qu'une seule note qui sonne) il faut vraiment que cette main droite assure. Sans parler de la gestion de la tenue du médiator entre le pouce et l'index...
  • Dans le jazz manouche: je ne suis pas du tout un spécialiste du jazz manouche mais j'ai de la chance de connaître de très bons guitaristes dans ce style. Déjà la pompe; il ne suffit pas de faire " poum tchak " bêtement, il y a un groove à respecter, il faut que ça vive, c'est une musique festive. Pour ce qui est des solos, les guitaristes de jazz manouche attaquent systématiquement vers le bas lorsqu'ils changent de cordes et ponctuent la fin de leurs phrases par un coup vers le bas. Joe pass qui est un très grand fan de Django Reinhart utilisé aussi ce système . Autre chose, ils jouent en butés, ce qui signifie qu'ils " traversent" pratiquement la corde attaquée et butent la suivante. Mais comme je le dis plus haut je ne connais rien au jazz manouche...
  • Le blues: observez la main droite d'un Stevie ray Vaughan ou d'un BB King ou d'un Albert King et remarquez à quel point le geste de main droite influe sur leurs sons. On a l'impression que Stevie ray Vaughan "démonte " littéralement la guitare et pourtant c'est ultra souple. Ou Albert King qui joue avec son majeur de la main droite... 
  • le jazz: comme je le disais plus haut Joe Pass utilise le coup vers le bas à chaque changement de corde. Dans les jeux singuliers comment ne pas parler de Wes Montgomery et de son mythique jeu au pouce qui lui donne un son qui tue et qu'il lui donne une dynamique extraordinaire du fait qu'il ne fait que des coups vers le bas. Dans les guitaristes de jazz connus on peut aussi observer la main droite de George Benson; son avant bras est carrément dans les prolongements des cordes. Pat Martino a pratiquement une main droite aérodynamique quand on le regarde ( hahahaha). 
  • Le flamenco: je ne suis pas encore un grand spécialiste du flamenco mais il y a des dizaines de mouvements de main droite différents, c'est incroyable ! Des tonnes de combinaisons, des pouces aller retour, des percussions sur la caisse, des trémolos et j'en passe ...  Dans le film desperado avec Antonio banderas, il y a une scène qui m'a marquée quand j'étais plus jeune ou Banderas donne quelques tuyaux à un jeune garçon sur la guitare et il lui dit que la main la plus importante est la main droite. 
  • La country: pareil que pour le flamenco, il existe des dizaines de techniques différentes: finger picking, chicken picking, hybrid pickings, koto picking ... et j'en passe ... tout comme pour le flamenco et le jazz manouche je n'y connais pas grand chose en country. Je peux juste vous dire qu'il y a un guitariste particulier dans ce style qui me fait rêver c'est Scotty Anderson ! Il joue avec un onglet ( c'est un médiator qui s'attache au pouce ) et que que c'est tout bonnement hallucinant ! On dirait pratiquement un harmonizer humain. Je me suis dit de m'y mettre un peu cette Année car il y a des phrasés très intéressants. J'utilise une technique qui vient de ce style c'est l'hybrid picking.
  • Les guitar hero: alors là si je me lançais je pourrais pratiquement écrire un bouquin rien que pour ce chapitre, je vais simplement vous parler des mains droites qui me fascinent. La première est celle de Marty Friedman de Megadeth, Cacophony etc ... déjà la position; je n'ai jamais vu un autre guitariste avec une main droite pareille. De plus il utilise une technique assez particulière qui est un mélange de sweeping et d'aller retour... j'en parle dans cette vidéos ou j'ai décliné un de ces plans. Une autre main droite qui me fascine est celle de Yngwie Malmsteem. Si je devais une main droite parfaite ça serait la sienne. Tout y est ! Position parfaite, fluidité dans le mouvement et quelle décontraction malgré l'extrême vitesse ... D'autres supers mains droites: Guthrie Govan, Rick Graham, Marshall Harrison ... 

LES DIFFÉRENTES TECHNIQUE DE MAIN DROITE

L'aller retour 

Je trouve qu'il est primordial de maîtriser et comprendre l'aller retour pour plusieurs raisons. Parmi les élèves à qui j'ai eu l'occasion d'enseigner la plupart n'arrivait plus à progresser à causes de lacunes d'aller retour. Soit ils avaient des problèmes pour se placer rythmiquement, soit il n'arrivait pas à aller plus vite... ça provenait toujours de la mauvaise maîtrise de l'aller retour et de la position de la main droite. Je ne suis pas un grand fan des mitraillettes d'aller retour comme Al Di Meola par exemple ou Michael Angelo je préfère l'utilisation du legato ou du speed picking mais c'est néanmoins une technique que je pratique régulièrement. En effet l'aller retour est une technique de base qui permet d'organiser ses mouvements et de se caler rythmiquement.

Le speed picking ou le sweep picking ou economy picking

Il y a plusieurs appellation pour cette technique qui est un mix du sweeping et de l'aller retour.

Comme je le disais dans l'article sur le sweeping, cette technique a été popularisée par Frank gambale. Yngwie malmsteem utilise cette technique aussi. 

 

L'hybrid picking

L'hybrid picking c'est le fait d'utiliser le médiator avec les autres doigts de la main droite, comme je disais plus haut cette technique a été popularisée par les guitaristes de country.

 

Le jeu aux doigts

Dans le jeu sans médiator il existe beaucoup de techniques différentes que je traiterai plus en détail dans un article spécialement dédié à ça.

Butés, pincés, jeux au pouce, picking, alternance pouce index ... il y en a tellement...

Le son, la dynamique, les nuances

 

Je suis convaincu que la qualité du son vient d'une part de l'attaque et d'autre part de la façon d'appuyer sur les cordes. Logique vous allez me dire. Ceci dit je me rend de plus en plus compte qu'outre ces 2 aspect il y'a une notion d'équilibre entre les deux mains.

Pour ce qui est de la dynamique c'est ce qui fait tout le groove ou le swing ou la vie rythmique. Quand j'étais jeune j'ai eu un prof qui me faisait travailler l'accentuation et je dois avouer que je comprenais pas trop pourquoi et c'est bien plus tard que j'ai compris pourquoi et c'est une des choses les plus importantes à travailler.

La nuance, le manque de nuance fait énormément défaut dans les guitaristes d'aujourd'hui... écoutez un Stevie ray Vaughan ou un Jeff Beck. C'est juste la classe absolue !!! Imaginez comme ça serait ennuyeux si dans la vie il n'y avait pas de nuances, la musique c'est pareil. Les guitaristes ayant fait du classique sont beaucoup plus conscient de cet aspect important car les œuvres demandent énormément de rigueur à ce niveau ( parmi beaucoup d'autres choses ).

Ajouter un commentaire